je commande mon forfait de ski pour les Hautes-Alpes

  • webcam champsaur 3gliss station de ski hautes-alpes
  • reservation sejour ski hautes-alpes en ligne

Nivoculteur - Snowmaker

Encore une partie de notre métier déterminante et qui permet d'assurer à nos skieurs un volume de neige raisonnable à la pratique du ski. Contrairement aux idées reçues, la production de neige de culture ne nuit absolument pas à l'environnement, c'est un simple mélange d'eau et d'air.

- Talents insoupçonnés
- La Production
- Ressources naturelles
- Consommation
- Tourisme
- Emploi

Plus précisément, nous avons sur chacune de nos stations des installations permettant la production de neige de culture.

La station de Chaillol à même était une « précurseur » en la matière puisque elle s'est très vite équipée à l'aune de cette technologie. Son orientation « plein sud » pouvait par le passé lui jouer des tours mais notre équipement « neige » nous permet aujourd'hui de pouvoir garantir un enneigement impeccable tout au long de la saison. En détail, nous disposons à Chaillol d'une flotte de 48 enneigeurs qui peuvent s'appuyer sur 2 réserves colinéaires de 25000M3 pour la réserve des Sellarets et de 5000M3 pour la réserve de l'Abeil. Cette installation refaite à neuve récemment nous permet d'enneiger quasiment 100% du domaine.

A Saint-Léger, nous disposons d'environs 45 enneigeurs qui nous permettent de sécuriser le bas du domaine. Nous disposons également d'une réserve de 14000M3. Des projets sont actuellement à l'étude afin de pouvoir « monter la neige » jusqu'en haut du télésiège de Cuchon ce qui permettrait de couvrir 100% de notre domaine skiable avec la neige de culture.

Enfin à Laye, notre installation permet d'enneiger le front de neige avec environ 14 enneigeurs.

Chaque installation est supervisée par une personne spécifique. En effet, le métier de nivoculteur et aujourd'hui très important dans la vie de la station car il permet de produire « la matière première » du ski. Ce métier requiert de nombreuses compétences et recèle également beaucoup de contrainte comme le travail de nuit par température négative. Il faut être capable de tenir compte des conditions climatiques afin de produire dans des conditions optimales. A Chaillol, c'est Josselin qui à la lourde de tache du fonction « neige de culture », à Saint-Léger c'est Charles qui s'évertue à produire du mieux possible et à Laye cette tache revient à notre responsable de site, Gilles.

C'est le soir la plupart du temps et par des températures négatives que vous pourrez apprécier le travail de nos nivoculteurs en vous promenant en front de neige.

Attention, ne vous approchez pas trop pour ne pas risquer de vous blesser mais n'hésitez à interpeller les membres de notre équipe qui se feront un plaisir sur un métier qui pour eux est bien plus que ca .... Une passion !!!